Entraînement pour la laisse – à vos laisses, prêts, partez! 2de partie

Entraînement pour la laisse – à vos laisses, prêts, partez! 2de partie

Dans le dernier article, vous avez lu comment procéder pour que votre chat puisse apprendre à aimer le harnais pour chats et comment vous pouvez l’habituer à le mettre sans stress. Seulement une fois que votre tigre d’appartement l’accepte bien et se déplace librement avec le harnais, il faut procéder à la prochaine étape.

La laisse représente une limitation de la liberté du mouvement de votre chat. Des cibles pensées ne peuvent éventuellement pas être atteintes avec la laisse, ce qui provoquera des frustrations. Dans certains cas, le simple fait d’être «tenu» – bien que l’être humain se trouve à deux mètres de distance – peut provoquer une véritable panique, car au premier abord, le chat n’en comprend pas la raison. Notamment dans des situations dans lesquelles le chat veut se mettre en sécurité le plus vite possible, la contrainte de la laisse peut causer des expériences traumatisantes. Une préparation soigneuse aide pour éviter de telles situations.

Pour cette raison, le premier entraînement à la laisse doit avoir lieu dans l’appartement. Ainsi, le chat se sentira en sécurité et pourra être habitué petit à petit à la nouvelle situation.

Objectif de l’entraînement: tourner quand la laisse est tendue et suivre les offres de direction.

Préparation de l’entraînement pour la laisse

  • Préparer des récompenses le plus variées possible:
    ➝ Friandises d’entraînement
    ➝ Jeux de canne à pêche
    ➝ Unités de câlins
    ➝ Rappel: «C+R» signifie click et récompense
  • Facultatif: bâton pour des câlins au nez
  • Facultatif: une personne qui aide avec des stimulations attirantes (par exemple canne à pêche)
  • Harnais pour chats confortable et bien ajusté
  • Laisse, éventuellement avec un amortisseur
  • Accrochez la laisse au harnais de votre chat et faites quelques pas en laissant la laisse le plus détendue possible. Marchez simplement derrière votre chat, suivez-le partout.
    ➝ Vous pouvez l’inciter à se déplacer en lançant des friandises derrière lesquelles il pourra courir.
    ➝ Veillez à ne pas dépasser le rayon de la laisse les premières fois. Si cela arrive tout de même, faites tomber la laisse par terre, il n’y a pas de dangers dans l’appartement.
    ➝ Vous pouvez également guider votre chat quelques pas à travers l’appartement avec le bâton.
    ➝ La laisse devrait toujours pendre légèrement, mais jamais toucher le sol. Tenez-la donc plus court lorsque le chat s’approche de vous et assouplissez-là petit à petit lorsqu’il s’éloigne. Cela permet d’éviter des emmêlements et fait que votre chat puisse bouger librement. Une fois que votre chat ne se laisse plus déstabiliser par la laisse et par votre poursuite, le véritable entraînement peut commencer.

Allons-y!

Première étape: s’arrêter et attendre

  • Profitez d’un moment où votre chat s’éloigne de vous et tenez la laisse ferme pour la première fois, de sorte qu’il soit obligé de s’arrêter. Ne tirez pas la laisse vers vous, restez simplement où vous êtes.
    ➝ Attendez un moment pour voir comment votre chat réagit.
    ➝ Il y aura C+R à chaque fois qu’il s’arrête ou qu’il fait un mouvement en votre direction.
  • S’il s’arrête
    Essayez de voir si votre chat s’est vraiment arrêté en assouplissant la laisse très légèrement. S’il essaie de continuer à marcher, il sera à nouveau freiné. S’il s’est arrêté pour de vrai, C+R.
  • S’il vous regarde: C+R
  • S’il se retourne vers vous: C+R
  • S’il s’approche de vous: C+R
    ➝ Vous pouvez activement aider votre chat en posant une récompense dans la direction contraire ou dans un angle avec la direction de marche de votre chat. Il est tout à fait possible de l’inviter avec le bâton pour les câlins au nez.
    ➝ Si votre chat s’assoit ou s’allonge, il ne faut pas le récompenser explicitement. Sinon cela inciterait sa passivité, ce qui rendrait les promenades très pénibles. Attendez plutôt un peu et motivez votre chat à marcher dans une autre direction, afin d’aller chercher une récompense.
    ➝ Certains chats essaient d’enlever le harnais en marchant en arrière. Evitez à tout prix que votre chat ait du succès avec cette méthode.
  • Dès que votre chat fait le moindre mouvement dans ce sens, il faut assouplir la laisse. Si elle n’est pas tendue, le chat n’arrivera pas à sortir du harnais.
  • Ensuite, il faut immédiatement tenir la laisse plus fermement à nouveau et essayer de motiver le chat de donner suite à vos propositions.
  • Répétez cette étape de l’entraînement, mais laissez votre chat marcher quelques pas sans être freiné et avec une laisse souple de temps à autre également. Dans la première leçon d’entraînement, il faut le freiner au maximum trois fois afin de provoquer un changement de direction et de le récompenser.

SPÉCIALISTES DE L’ÉVASION

Chez certains chats, il n’est pas simple de les faire renoncer à l’idée de sortir du harnais. Il faut alors agir avec beaucoup de délicatesse.

• Des chats peureux doivent absolument être rassurés sur le fait qu’il ne leur arrive rien, même en étant limités dans leurs mouvements.
➝ Il est donc très important de laisser du temps à votre chat peureux pour s’y habituer et de faire en sorte que même avec la laisse tendue, il puisse atteindre ses cibles – juste un peu plus lentement.
➝ Avertissez votre chat à chaque fois avant d’atteindre la fin de la laisse et qu’il en sentira bientôt l’effet. Ainsi, il peut déjà se préparer mentalement et ne sera pas surpris.
➝ Commencez à le freiner doucement et à changer de direction seulement une fois que l’effet de la laisse ne lui fait plus peur.

• Notamment les petits tigres très vifs et audacieux ont souvent des difficultés à accepter les frustrations et se fâchent lorsqu’ils n’arrivent pas à atteindre leurs cibles.

➝ Dans ce cas, la possibilité d’avancer lorsque la laisse est assouplie à cause d’une tentative d’évasion peut éventuellement avoir l’effet d’une récompense.
➝ Si c’est la raison pour les tentatives d’évasion répétées, vous pouvez tirer légèrement et par petits coups sur la laisse dès que votre chat essaie de s’évader. Ainsi, il s’approchera légèrement de vous et ne peut pas terminer son projet car la laisse sera de nouveau assouplie.
➝ Ensuite, vous pouvez à nouveau lui offrir une autre direction qui est disponible et qui vaudra la peine.

Si vous voulez être sûr que votre chat ne s’évade en aucun cas lors d’une promenade, vous devriez absolument provoquer sur de telles situations dans l’appartement et s’entraîner avant de sortir. Seulement lorsque votre chat ne montre plus du tout l’intention de s’évader, la promenade en laisse est une option sûre. Pour encore plus de sécurité, il est possible de lui mettre un collier qui est lié au harnais et qui représente donc une sécurité supplémentaire pour si une fois une tentative d’évasion réussirait tout de même.

Si votre chat ne s’éloigne pas du tout de vous lorsque vous le tenez à la laisse, vous pouvez directement passer à la seconde étape.

Seconde étape: provoquer une frustration et offrir des alternatives

Votre chat connaît maintenant les effets de la laisse et s’est fait une première idée des activités possibles et qui valent la peine dans ces moments. Maintenant, il faut provoquer des situations qui déclenchent un comportement ciblé qui sera ensuite frustré. De telles situations vous attendent dehors à tous les coins et il est judicieux de s’y préparer.

  • Tenez une friandise ou un jouet pour donner envie à votre chat.
  • Posez la récompense attrayante par terre, en dehors de la portée de votre chat et empêchez-le avec la laisse d’y accéder.
    ➝ Comme lors de la première étape, il faut récompenser tout détournement, par exemple avec des friandises que vous lancez dans l’autre direction et qu’il arrivera à atteindre.
    ➝ Aidez votre chat comme avant afin de renforcer la stratégie «tourner lorsque la laisse est tendue».
  • Si cela fonctionne avec les récompenses posées, vous pouvez ensuite avoir recours à des récompenses qui bougent.
    ➝ Des friandises s’envolent, mais la laisse empêche de leur courir derrière.
    ➝ Une canne à pêche fait des cabrioles, mais votre chat n’arrive pas à l’atteindre (pour cet exercice, il est bon d’avoir une personne qui vous aide). Si votre chat arrive à résister aussi à de fortes stimulations attirantes et se tourne volontiers vers vous dès que la laisse est tendue, vous êtes tous les deux préparés au mieux pour la promenade en laisse.

Enfin sortir, à l’aventure!

Avant d’aller dehors avec votre chat, vous devriez au moins vérifier si les environs proches sont adaptés pour votre projet et si nécessaire y apporter quelques changements.

  • Un lieu connu et protégé servira de point de départ et de point final de la promenade. Votre chat doit pouvoir décider lui-même s’il souhaite s’éloigner de ce lieu ou s’il préfère y retourner.
    ➝ Si vous habitez au rez-de-chaussée, votre appartement et la terrasse serviront de ce lieu protégé d’où vos explorations commenceront.
    ➝ Pour des chats d’appartement qui habitent à un étage plus haut, il est important de préparer un lieu protégé comme point de départ, par exemple:
  • une cave, un garage vide ou un hangar, éventuellement aussi un coin de maison protégé
  • Ce lieu sera préalablement «aménagé» avec des objets connus de l’appartement. L’odeur connue et quelques lieux avec une bonne vue ou des cachettes donnent la sécurité nécessaire à votre chat pour qu’il puisse se lancer dans l’aventure.
    ➝ Un panier de transport que votre chat utilise comme cachette peut être emmené pour les timides pour qu’ils aient une zone de sécurité portable disponible à tout moment.
  • Les chats ont besoin de structures offrant des endroits pour se cacher afin de pouvoir se déplacer librement et en sécurité.
En cas de situation de choc, il faut essayer d’offrir une cachette à votre chat et le tenir par terre. Dans une telle situation, il ne faudra surtout pas le soulever dans vos bras!

Il faudra également pouvoir satisfaire ce besoin lorsque vous tenez le chat en laisse.
➝ Vous pouvez placer des objets directement devant la porte de la terrasse ou de l’appartement pour structurer l’espace. Des bacs à fleurs, caisses, chaises de jardin ou tables recouvertes de tissus offrent déjà de nombreuses possibilités.
➝ Examinez la suite du chemin. Pourriez-vous passer à côté de buissons ou voitures garées?
➝ Votre chat traversera probablement très vite les espaces libres et vastes, ou il les évitera même complètement. Soyez préparé.

  • Pour la première fois, il faudra choisir un moment avec peu de stimuli pour éviter de surcharger votre chat.
    ➝ En ville, les excursions nocturnes sont particulièrement convenables, car à ce moment, il y a nettement moins de circulation et on rencontre également moins de personnes et chiens.
    ➝ Evitez les heures de pointes dues au travail qui font qu’il y a beaucoup de trafic et des personnes qui marchent de façon stressée. Il est de même avec le début et la fin d’école.

Lorsque vous aurez fait les dernières préparations, rien ne peut plus empêcher la promenade en laisse avec votre chat.

  • Prenez votre temps. Votre chat définit la vitesse et la direction des excursions.
    ➝ Si votre chat ne reste qu’à un seul endroit et observe lors des premiers essais, il faut absolument l’accepter. Restez avec lui, caressez-le et restez patient. De petits exercices au clicker peuvent aider à faire venir la confiance plus vite!
    ➝ Suivez votre chat partout où c’est possible et laissez-vous surprendre où il vous emmènera.
    ➝ Proposez de temps à autre à votre chat de s’approcher de vous pour venir chercher une friandise ou une caresse. Pour ce faire, asseyez-vous de manière invitante et renforcez ainsi la confiance en votre présence.
  • Si votre chat choisi des chemins que vous ne pourrez pas suivre, parlez avec lui, tenez fermement la laisse et proposez une direction alternative – comme vous l’aviez entraîné auparavant.
    ➝ Vous pouvez également avoir recours aux C+R afin de récompenser le fait qu’il cède et qu’il vous suit.
    ➝ S’il n’est pas possible une fois de convaincre votre chat, vous pouvez aller le prendre et le poser à un autre endroit protégé d’où il peut continuer sa promenade. Pour les chats qui ne se laissent pas porter, un panier de transport pourrait être une bonne option.
  • Lorsque vous rentrez à la maison, il faudra simplement limiter toutes les directions qui s’éloignent du lieu de départ.
    ➝ Si votre chat avance dans la bonne direction, vous pouvez le suivre. S’il s’éloigne du lieu de départ, il faut le freiner et lui offrir la bonne direction.
    ➝ Prenez votre temps pour cela aussi et ne le pressez pas.
  • Notamment pour les chats d’appartement qui n’ont pas de sorties libres d’habitude, il est important qu’ils fassent le chemin de retour eux-mêmes afin d’exercer leur sens de l’orientation.
  • Si pour une raison il arrivera que votre chat se libère du harnais, la possibilité qu’il retrouvera le chemin vers la maison sera alors plus élevée.

Maintenant, nous vous souhaitons de très bonnes expériences à vous et à votre chat lors de vos promenades en laisse.

MOMENT DE PANIQUE – QUAND LE CHAT VEUT S’ENFUIR

Même avec la meilleure préparation possible et un soutien complet, il peut arriver à tout moment que votre chat soit très effrayé par quelque chose. Dans ce cas, la fuite est la seule option pour votre chat, et grâce au harnais et à la laisse, celle-ci n’est pas possible de façon illimitée. Un omportement mesuré est important dans ce cas!

• Suivez votre chat autant que possible et tenez fermement la laisse!

• Suivez votre chat si possible à un endroit protégé où il peut se calmer.

• S’il n’y a pas d’endroit protégé à proximité, faites approcher votre chat en tenant la laisse plus courte. Mettez votre main sous le harnais et tenez-le par terre. Perchez-vous ensuite de façon protectrice sur votre chat, jusqu’à ce que la menace soit partie et qu’il se sent à nouveau en sécurité.

• Dans ces situations, il est important de résister à la tentation de tenir le chat dans vos bras. C’est dangereux et augmente en général la peur de votre chat.

Sources:

  • paru en allemand dans Schweizer Katzenmagazin 2017, auteur Katrin Schuster

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *