Entraînement pour la laisse – un harnais pour le chat – 1re partie

Entraînement pour la laisse – un harnais pour le chat – 1re partie

Les chats ne sont pas des animaux de marche qui ont absolument besoin d’avoir suffisamment de mouvement. Cependant, des promenades contrôlées permettent aux petits tigres d’appartement qui ne peuvent pas sortir en raison d’une situation de logement défavorable de satisfaire leur besoin d’exploration. Cela vaut aussi pour les chats qui peuvent sortir librement, du moins dans le cas où leurs sorties incontrôlées sont temporairement empêchées pour diverses raisons.

Pour que la promenade en laisse avec le chat ne se transforme pas en cauchemar, mais représente plutôt un enrichissement, il faut aborder les différents aspects avec patience. L’entraînement au clicker est un outil très utile pour préparer les chats à cette possibilité de façon optimale.

Mettre le harnais au chat et l’habituer à le porter est déjà le premier défi. Certains individus ne sont pas compliqués du tout; il se laissent tout faire et acceptent vite cette chose autour de leur corps. Mais beaucoup de leurs congénères sont bien plus sceptiques. Pour la plupart des chats, l’entraînement commence déjà là. Uniquement si les animaux sont amenés à cette nouvelle situation dans une attitude positive et sans attentes, les promenades en laisse pourront représenter un changement agréable.

Premier but partiel de l’entraînement pour la laisse: passer la tête par le trou

Certains harnais pour chats peuvent être placés et fermés directement autour du coup et de la poitrine. Dans ce cas, il n’y a pas besoin de s’exercer, mais en général, ils ne sont pas parfaitement bien positionnés. Au début de l’entraînement, de tels harnais pour chats peuvent être suffisants. Cependant, si vous envisagez sérieusement d’entreprendre régulièrement des promenades en laisse, il est important de veiller au confort optimal.

Préparation:

  • Préparer des récompenses
    ➝ Au début environ 10 à 15 friandises au maximum par unité d’entraînement
    ➝ Jackpot: des friandises particulièrement grandes ou particulièrement bonnes, ou 5 à 6 friandises supplémentaires, qui peuvent être données d’un seul coup. Ou alternativement des récompenses particulièrement appréciées comme des jeux de canne à pêche ou des câlins.
    ➝ Rappel: «C+R» signifie click et récompense
  • Facultatif: bâton pour des câlins au nez
  • Des bandes, sangles, ceintures fines et tout ce qui peut former une boucle ronde. Veillez aux risques de blessure.
  • Un harnais pour chats peut, mais ne doit pas forcément être utilisé pour cet exercice préparatoire. Testez comment votre chat réagit à ce nouvel objet.
  • Le renifle-t-il curieusement?
  • Vous laisse-t-il lui donner des câlins avec l’objet dans la main?
  • Comment réagit-il lorsque vous posez l’objet sur son dos pour quelques instants?

Vous devriez respecter immédiatement tout signe de malaise de votre chat et ne pas insister à l’incommoder! Résistez à la tentation de lui mettre simplement le harnais si votre petit tigre n’est pas totalement détendu! Lors de la suite de l’entraînement, il faut également faire très attention à ne jamais lui mettre le harnais autour du coup s’il ne fait pas lui-même un mouvement clair vers le trou. La plupart des réticences contre les harnais pour chats apparaissent lorsque l’on met le harnais alors qu’ils ne sont pas encore prêts. Tenez votre main tranquille pour que votre chat puisse essayer activement.

S’il se sent déjà très mal à l’aise dès que vous approchez l’objet et qu’il essaie plutôt de s’en aller, vous devriez vous y prendre très lentement. Approchez votre chat à l’aide du clicker de l’objet posé par terre et stimulez sa curiosité. Seulement une fois que le scepticisme est parti, vous prenez l’objet dans votre main afin de commencer avec l’exercice suivant.

Allons-y!

  • Prenez le matériel choisi et formez une boucle. Elle devrait être suffisamment grande pour que votre chat puisse passer sa tête sans problème et sans avoir à baisser ses oreilles.
  • Tenez le la boucle à la hauteur du nez du chat avec une distance d’au moins une paume de main de son entraîneur.
  • Récompensez toute approche de l’objet dans un premier temps, mais il faudra bientôt sélectionner uniquement les mouvements avec la tête et ignorer l’utilisation des pattes autant que possible.
  • Donnez les friandises toujours à travers la boucle formée, sans toutefois essayer de piéger le chat.

Variante avec le bâton pour le câlin au nez:

Si vous vous sentez à l’aise avec le clicker et que votre chat connaît déjà le câlin au nez, vous pouvez lui tendre le bâton pour les câlins à travers la boucle.

  • Récompensez-le une à deux fois en câlinant le nez avec le bâton. Ensuite vous pouvez devenir plus exigeant et l’amener vers et finalement à travers le trou, petit à petit.
  • Si votre chat commence à passer sa tête à travers la boucle: C+R, peu importe s’il touche déjà le bâton ou non. Répétez ce pas intermédiaire en tenant la boucle très calmement.
  • Seulement lorsque le chat accepte complètement que la boucle touche sa tête et qu’il n’est plus sceptique, vous pouvez éloigner le bâton un peu de l’ouverture, afin de faire passer le nez du chat complètement à travers le trou.
  • Au plus tard à ce moment, il y aura un jackpot, pendant que vous continuez à tenir la boucle et que votre chat peut s’en libérer à tout moment.

Variante sans bâton:

Si vous préférez travailler sans le bâton, vous pouvez aussi doucement attirer votre chat à travers l’anneau avec une friandise devant le nez.

  • Mais ne vous attendez pas à ce qu’il suive la friandise sans réserves!
  • Dès que la tête s’approche de la boucle, voire se trouve en partie dedans: C+R. Approchez la friandise de votre chat.
  • Utilisez la friandise dans votre main comme un aimant avec lequel vous arrivez à attirer le nez du chat petit à petit à travers le trou. La récompense des étapes renforce le «magnétisme», de sorte que votre chat approche sa tête de manière plus confiante à la boucle et la passe finalement dedans.
  • Continuez à tenir la boucle si la tête est totalement passée dedans et donnez un jackpot à votre chat. Après les premiers essais, il doit pouvoir se libérer à tout moment de la boucle!

Second but partiel: se laisser toucher au corps

Votre chat passe sa tête à travers la boucle du harnais de façon confiante ou à travers un autre outil d’entraînement, mais il reste vigilant lorsque ce dernier est posé sur son corps. C’est n’est pas inhabituel et peut également être corrigé à l’aide d’un entraînement soigneux.

Préparation:

  • Préparer des récompenses
  • Des bandes, sangles, ceintures fines, bandages souples
  • Un harnais pour chats peut, mais ne doit pas forcément être utilisé pour cet exercice préparatoire.
  • Facultatif: bâton pour des câlins au nez

Allons-y!

Invitez votre chat à s’approcher de vous pour des câlins et tenez le matériel d’entraînement à portée de main. Votre chat aura déjà appris à ne plus le craindre si vous l’aviez entraîné à «passer sa tête» auparavant. Essayez maintenant de simplement prendre le matériel pendant les câlins et de caresser votre chat avec. Laissez poser le matériel sur le chat au bout d’un moment et observez comment il réagit.

  • C+R pour chaque «découverte» du matériel sur son corps et pour chaque mouvement que votre chat fait pendant que le matériel reste posé sur lui sans tomber.
    ➝ Ce contact physique inhabituel du corps avec le matériel irrite beaucoup de chats, notamment lorsqu’ils bougent.
    ➝ La récompense au moment de cette irritation fait que le scepticisme initial se transforme immédiatement et que le facteur bien-être reste présent.
  • Essayez d’animer votre chat à faire quelques pas avec l’objet sur le corps. Pour ce faire, vous pouvez vous servir d’une friandise que vous lui présenterez à une certaine distance, ou du bâton pour les câlins au nez.

➝ Il y aura C+R à chaque fois que votre chat remarque de manière irrité le matériel sur son corps.
➝ Vous le reconnaîtrez déjà à l’oreille qui fait un petit mouvement en direction du matériel ou au regard sceptique vers l’arrière alors que le chat se déplace en avant.
➝ Une fois que cela fonctionne bien, uniquement les avancées sont récompensées. Les regards sceptiques pourront être ignorés petit à petit et devraient devenir nettement moins fréquents.

  • Lors d’une nouvelle séance, vous enroberez votre chat doucement dans le matériel choisi.
    ➝ Mettez par exemple un bandage comme un harnais autour du corps du chat afin de provoquer contact non seulement sur le dos, mais également sur les côtés et dans la région abdominale.
    ➝ Répétez les leçons d’avant et travaillez sur chaque mouvement de votre chat qu’il arrive à faire même enrobé de l’objet inhabituel.
    ➝ A la fin, votre chat peut même courir après une ou deux friandises dans sa nouvelle «tenue» ou s’oublier dans un petit jeu. Ainsi, vous aurez obtenu l’optimum.

But final: mettre le harnais

Avez-vous déjà atteint les deux buts partiels? Maintenant, il faut les associer l’un à l’autre. Laissez votre chat mettre sa tête à travers la boucle du harnais et posez maintenant la partie dorsale sur votre petit tigre. Vous pouvez récompenser votre chat même avant de fermer le harnais, rien que pour le fait qu’il accepte le contact avec le matériel, et le laisser faire quelques pas avec le harnais qui pend. Ensuite, vous pouvez fermer le harnais et l’ajuster. Essayez ensuite toutes sortes de jeux avec votre chat pendant qu’il porte le harnais. Ainsi, il associera la mise du harnais avec des activités agréables et sera préparé au mieux à l’aventure de la promenade en laisse. De plus, cela vous permet de vérifier si les mouvements libres sont possibles avec le harnais ou s’il y a encore du potentiel d’optimisation au niveau de l’ajustement. Prenez votre temps afin de le vérifier soigneusement. La partie suivante de cet article traite de la sortie contrôlée.

Sources:

  • Schweizer Katzenmagazin 2017, auteur Katrin Schuster

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *