Acheter un chien – conseils pour l’achat, l’élevage & plus

Après les chats, les chiens sont les animaux de compagnie les plus populaires en Suisse. Plus de 400 races différentes et plus de 500 000 chiens vivent comme animaux de compagnie en Suisse. Pas étonnant, car depuis des millénaires, le chien est considéré comme le meilleur ami de l’homme. Vous jouez aussi avec l’idée d’acheter un chien ? Vous trouverez ici tous les précieux conseils.

Nos chiens descendent du loup et vivent avec les humains depuis environ 12’000 ans. Surtout dans les zones très peuplées, les rencontres entre chiens et humains ne sont pas toujours très faciles. C’est pourquoi les exigences imposées aux propriétaires d’animaux de compagnie sont très élevées de nos jours. Elles doivent pouvoir garantir que la cohabitation avec les chiens ne soit pas dangereuse et, dans la mesure du possible, exempte de conflits.

Les chiens sont des prédateurs domestiqués. Chez certains chiens, ce comportement est plus prononcé, chez d’autres moins. Il est souvent souhaité par l’éleveur ou le propriétaire du chien, par exemple pour les chiens de chasse. Au cours de plusieurs milliers d’années, les chiens ont appris à s’adapter aux humains et à les accepter comme “animal de meute”, c’est pourquoi il est important qu’ils vivent en communauté. Si le chien a grandi dans un environnement humain et a eu des expériences positives avec des congénères et des humains, il est généralement très bien socialisé et s’adaptera à son environnement.

Pourquoi acheter un chien ?

De nos jours, les chiens sont achetés/adoptés pour diverses raisons. Une fois cet engagement pris, beaucoup de gens ne peuvent plus imaginer une vie sans chien, parce qu’ils sont toujours à leurs côtés. Ce sont nos meilleurs amis, des membres de la famille et des réconforteurs et ils nous soutiennent dans de nombreux domaines sans que nous le sachions. Certaines personnes prennent un chien du refuge et lui donnent un nouveau foyer, d’autres utilisent le chien comme chien de garde, chien de berger, chien de chasse ou simplement comme compagnon social et de compagnie.

De nombreux chiens sont utilisés comme chiens de recherche ou de sauvetage lors de catastrophes et sont très appréciés. Les chiens d’aveugle et/ou d’assistance pour les personnes handicapées sont également devenus des aides irremplaçables dans la vie quotidienne. En tant que garde-frontière dans la police, le chien rend également un service important depuis des décennies.


Chien et quotidien – la loi

Aujourd’hui, la plupart des chiens ne vivent plus à la campagne ou dans des maisons avec jardin, mais dans des appartements. Souvent, ils n’ont pas d’espace vert à leur porte, ce qui n’est cependant pas plus grave que ça pour la plupart d’entre eux. Leur habitat a changé au fil du temps et la “meute familiale” est devenue la principale source de contacts sociaux. Un contact régulier avec des congénères et d’autres personnes est néanmoins important, afin d’éviter que le chien se sente seul. La loi sur la protection des animaux prescrit donc une sortie quotidienne à l’extérieur. Le chien doit pouvoir se déplacer en fonction de ses besoins (si possible en liberté). Cependant, cela est lié à certains conflits :

  • Peu de possibilité de se balader librement
  • Pollution sonore par les aboiements
  • Laisse obligatoire
  • Obligation de ramasser les crottes etc.

Ces dernières années, de graves accidents de morsure ont conduit à un durcissement des lois envers les chiens dans de nombreux cantons. Si vous voulez avoir un chien, vous devez donc suivre certaines règles. Avant tout, la législation sur la protection des animaux s’applique dans toute la Suisse. Elle définit les conditions minimales de détention des chiens et contient un certain nombre de règlements concernant :

  • les contacts sociaux
  • le mouvement
  • le logement et les sols
  • le bruit
  • les aides et équipements qui peuvent être utilisés ou non pour l’éducation
  • les actions interdites (par exemple couper la queue ou les oreilles ou l’importation de chiens coupés)
  • etc
Dans les écoles canines et les cours d’éducation, les propriétaires de chiens apprennent à se faire comprendre clairement par le chien et à s’affirmer de manière amicale mais cohérente.

Depuis l’automne 2008, tous les propriétaires de chiens sont également tenus de suivre un cours théorique et pratique sur les chiens avec un certificat d’expertise. Depuis janvier 2017, cette obligation a été largement supprimée et n’est plus valable que dans certains cantons. Dans ce cas, il est conseillé de s’adresser au service vétérinaire du canton de résidence. Cependant, la Protection Suisse des Animaux PSA et le Conseil fédéral conseillent toujours à tout le monde de suivre des cours de formation et de participer à des groupes de jeu pour chiots. Il est également particulièrement important de traiter en profondeur tous les sujets liés à l’achat d’un chien (par exemple l’origine, les conditions d’élevage et les bases d’un dressage respectueux des animaux).

La puce est également obligatoire en Suisse. Tous les chiens doivent être munis d’une puce électronique et être enregistrés par le vétérinaire à AMICUS sous le nom du propriétaire du chien. Cela permet d’identifier le chien et son propriétaire. De plus, les lois cantonales sur les chiens en Suisse peuvent varier considérablement. Dans certains cantons, certaines races sont interdites, dans d’autres, une autorisation est nécessaire et dans d’autres encore, il existe même une stricte obligation de tenir le chien en laisse. En cas de doute, il est préférable de contacter directement l’office vétérinaire cantonal.


Combien coûte un chien ?

Si vous souhaitez acheter un chien, le prix d’achat n’est pas tout. Calculez les coûts à l’avance afin d’éviter toute surprise désagréable par la suite. Nous avons résumé ici les points de coûts les plus importants pour vous :

Raison Coût Fréquence Explication
Achat de l’animal CHF 600 – 4’500 unique Les coûts d’achat peuvent varier en fonction de la race et de l’origine du chien.
L’impôt canin CHF 40 – 205 annuel / 1er chien Avec l’impôt canin, les communes financent, entre autres, les poubelles pour chiens. Le montant augmente lors de l’achat d’un deuxième chien.
Équipement de base CHF 1’200 – 2’600 unique Avant que le chouchou n’emménage, l’équipement de base doit déjà être acheté. Et surtout avec les chiots, il faut acheter plus souvent. Vous pouvez découvrir ce qui fait partie de l’équipement de base ci-dessous.
Autres coûts CHF 1’500 – 2’000 annuel Selon la taille du chien, les coûts varient également ici. Les coûts de la nourriture pour chiens, des accessoires tels que les jouets, la protection contre les tiques, la responsabilité civile (en partie obligatoire), les frais vétérinaires réguliers pour les vaccinations, l’école pour chiens, etc, ainsi que le séjour dans les pensions pour chiens pendant les vacances peuvent varier considérablement selon le mode de vie.

Équipement de base pour chien

L’équipement de base n’est que le début et, surtout pour les chiots en croissance, il faut en tenir compte davantage. Non seulement ils grandissent rapidement hors de leur harnais mais ils grignotent aussi beaucoup de choses. L’équipement de base comprend donc :

Retrouvez plus d’informations concernant l’équipement de base d’un chiot sur notre blog.

Dépenses courantes pour le chien

Les dépenses courantes, qui peuvent varier fortement, sont :

  • Coûts vétérinaires
  • Impôt canin
  • École canine
  • Responsabilité civile

Indépendamment de la responsabilité civile, vous pouvez envisager d’assurer votre chien contre les accidents. Diverses compagnies d’assurance pour animaux de compagnie couvrent les frais de traitement nécessaires à la suite d’un accident, les frais de thérapie qui en résultent, l’hospitalisation des animaux, les interventions chirurgicales, etc. 


Chien et vacances

Il ne faut pas sous-estimer non plus les coûts de pension de votre chien, si jamais vous envisagez de partir en vacances sans animal de compagnie. Les coûts de la nuitée dans une pension sont déterminés par le poids du chien. Ils sont réglementés différemment et s’élèvent généralement entre 30 et 70 CHF par jour (en fonction de la taille/du poids du chien). Vous trouverez ici toutes les informations importantes au sujet des “vacances avec ou sans chien” :

Quel chien prendre ?

Chien de race ou chien d’asile pour chiens ?

Si vous optez pour un chien de race, vous devriez peut-être vous renseigner en amont s’il n’y a pas un chien de la race souhaitée qui attend dans un refuge. Si ce n’est pas le cas, il faut absolument acheter l’animal uniquement auprès d’éleveurs respectables. En Suisse, il existe deux organisations qui contrôlent strictement les élevages et les certifient par un label : La SCS (Société Cynologique Suisse) ou le label d’éleveur Certodog. Il est recommandé de sélectionner plusieurs éleveurs et de comparer les conditions sur place.

  • C’est un bon signe si l’endroit est propre et que l’on peut voir les chiots avec leur mère.
  • Il est tout à fait normal que les éleveurs s’informent sur vos conditions de vie avant de vous vendre un chiot.
  • Faites attention au comportement des chiots. Ce n’est pas un bon signe si les chiens sont timides ou agressifs.
  • Les éleveurs sérieux ne donnent pas leurs chiots avant la 10ème ou 12ème semaine.
  • Il est déconseillé d’opter pour des chiens de race ayant des caractéristiques extrêmement développées (par exemple nez déprimé et court, nanisme, pattes courtes et tordues, etc).

Faites attention lorsque vous achetez des chiens sur Internet, en particulier des “chiots bon marché”, qui vous seront remis sur des aires de repos ou dans d’autres lieux douteux. Lors de l’achat, veillez au nom complet, l’adresse, le lieu d’inspection, etc et toutes les informations nécessaires sur l’animal (race, date de naissance, lieu d’origine, descendance et état de santé ainsi que le numéro du micro-chip).

L’achat d’un chien d’un refuge présente de nombreux avantages. Outre les chiens de race, vous trouverez des chiens bâtards jeunes et adultes. Souvent, les traits de caractère de base d’un chien peuvent déjà être évalués et vous pouvez tirer profit d’un rapprochement lent avec le chien avant de l’acheter et vous pouvez déjà évaluer si le chien vous convient et s’il convient à votre situation. En outre, le personnel sera disponible pour vous conseiller pendant la phase de familiarisation ou en cas de problèmes de comportement avec le chien.


Hund adoptieren

Chiot ou chien adulte ?

Un chiot donne beaucoup de plaisir mais il est aussi très exigeant en termes de travail et de temps. Surtout pendant les premières semaines/mois, vous devez compter sur le fait de sortir avec votre chouchou toutes les heures (même la nuit) jusqu’à ce qu’il soit propre. Il faut suivre des cours spéciaux de dressage de chiots et des cours de formation ultérieurs. Bien sûr, les cours de dressage sont également recommandés pour les chiens âgés – après tout, on n’a jamais fini d’apprendre. Ainsi, on peut rafraîchir ou améliorer les règles de conduite apprises ou jamais apprises.

Mâle ou femelle ?

Les chiens mâles ont souvent un comportement plus dominant envers les chiens et les humains que les chiennes. Bien sûr, ce n’est pas le cas de tous les chiens et pas toujours seulement des mâles, c’est pourquoi il est important de veiller à ce que les chiens soient éduqués de manière cohérente et consciencieuse. Les femelles sont en chaleur deux fois par an et ne doivent pas être laissées sans surveillance pendant cette période.

Quel que soit le chien pour le lequel vous optez finalement, veuillez considérer avant de l’acheter qu’un tel animal peut vivre jusqu’à 12 ou 15 ans, selon la race et la taille.

Les chiens doivent pouvoir vivre avec leur “meute humaine” et nécessitent plusieurs heures d’attention supplémentaire chaque jour. De longues promenades sur des sentiers variés (même par vent et pluie), des activités pour nez, oreilles et cerveau ainsi que des exercices éducatifs ludiques doivent être effectués quotidiennement. Les chiens étant des animaux de meute, ils ne doivent pas être laissés seuls plus de 3 à 4 heures par jour. Pour les travailleurs à temps plein, les chiens ne sont donc pas des animaux de compagnie, sauf si le chien peut être amené au travail et se déplacer librement. Par conséquent, réfléchissez bien pour savoir si vous pouvez rendre justice à un chien et si vous voulez assumer la responsabilité d’un être vivant pendant de nombreuses années.

Laisser un commentaire

Genre