Assurance pour chiens – Est-ce qu’une assurance pour animaux vaut la peine ?

Autrefois, la plupart des chiens étaient des animaux de travail. Cependant, s’ils ne pouvaient plus exercer leur métier de chien de garde, de chasse ou de troupeau pour cause de maladie ou d’accident, ils étaient tués. Leur viande finissait souvent dans la marmite.

Dans notre région, les chiens ont connu un énorme progrès social et jouissent aujourd’hui d’un statut très élevé. Il ne reste que très peu de chiens qui peuvent faire leur travail d’origine. La plupart d’entre eux sont des chiens de sport ou des membres adorés de la famille jusqu’aux substituts d’enfants. Beaucoup de gens ont une relation plus profonde avec leur chien qu’avec leurs semblables. Il va donc sans dire, qu’un chien malade doit recevoir les meilleurs soins médicaux possibles. Il est souvent très difficile de savoir ce qui ne va pas chez l’animal malade car les chiens sont maîtres dans l’art de dissimuler la douleur et ne peuvent pas décrire leurs symptômes. Il n’est pas rare que des équipements de diagnostic médical coûteux soient utilisés, ce qui entraîne certainement une facture vétérinaire élevée. La question qui se pose maintenant est ; dois-je assurer mon chien ou non ?

Assurance pour chiens avec un petit budget

Si vous disposez d’un petit budget, il est conseillé de souscrire une bonne assurance pour vous protéger contre les surprises financières inattendues. Les visites chez le vétérinaire peuvent rapidement coûter des centaines de francs. Si un chien doit être euthanasié simplement parce qu’il n’y a pas d’argent pour le traitement, la mauvaise conscience s’ajoutera à la tristesse de perdre le membre poilu de la famille. Bien qu’il existe des centres d’aide qui couvrent certains frais en cas de difficultés financières, en cas d’urgence, l’animal doit être traité immédiatement. Il est donc intéressant pour les propriétaires d’animaux de compagnie qui ont peu d’argent de souscrire une assurance chien dans tous les cas.

Comme pour l’homme, on fait la distinction entre un accident ou une maladie chez le chien. Il existe des assurances qui couvrent juste les accidents, qui sont relativement bon marché, des assurances qui couvrent juste la santé, qui sont légèrement plus chères, et la combinaison des deux. Les deux exemples suivants montrent à quel point le traitement d’un chien peut rapidement coûter cher :

Siro : des coûts d’accidents élevés

Le chien de sauvetage Siro est tombé dans un abîme pendant une séance d’entraînement, alors qu’il cherchait une personne, et s’est cassé la jambe avant si gravement que l’articulation de l’avant-pied (chez les humains le poignet) a dû être raidie avec une plaque. Tout semblait bien guérir jusqu’au jour où Siro a cessé de mettre du poids sur la jambe. La radiographie a montré que deux vis s’étaient desserrées et que la plaque de titane s’était cassée en deux. Siro a donc été opéré à nouveau, en retirant l’ancienne plaque et en la remplaçant par une nouvelle avec encore plus de vis. Malheureusement, le traitement de Siro était loin d’être terminé. L’attelle n’a probablement pas été fabriquée de manière optimale car Siro a eu un point de pression important et douloureux. Le point de pression est devenu une nécrose et le tissu mort a exposé une partie du tendon.

L’articulation raidie a dû être immobilisée, plus avec une attelle normale cette fois, mais avec une orthèse faite sur mesure. Comme très peu de spécialistes peuvent fabriquer cette orthèse, le propriétaire a dû parcourir la moitié de l’Allemagne. Deux fois, parce que la première orthèse exerçait aussi une pression. Mais cela en valait la peine car Siro peut faire quelques pas avec l’orthèse de 900 euros sans points de pression douloureux et se nettoyer. Les spécialistes prévoient trois mois supplémentaires d’immobilisation pour la guérison.

La propriétaire de Siro a eu de la chance ; les frais vétérinaires ont été entièrement couverts par l’assurance des pompiers, où Siro et sa propriétaire font officiellement partie de l’équipe de secours. Sinon, en plus de tout le chagrin, elle aurait eu les frais pour les opérations et les traitements de suivi. La somme s’élève déjà à environ 6000 francs suisses. Dans 6 à 9 mois, il y aura une autre opération pour enlever la plaque.

Attention : Il existe des assurances qui ne couvrent pas la participation aux entraînements et aux compétitions !

Vicky : élevé jusqu’à en être malade

Vicky est un exemple classique de bouledogue français. Les “Frenchies”, comme on les appelle affectueusement, sont pour la plupart des chiens vifs et aimables, pris au piège dans un corps malade. Il est difficile pour un acheteur de chiots de se douter qu’un si petit chien peut devenir très cher. La plupart de ces modèles d’élevage de torture proviennent d’élevages de chiots douteux (vente via Internet).

Le schéma de l’enfant (nez sévèrement raccourci, grands yeux placés à l’avant et grand crâne bombé) exige un prix élevé car les chiens ne peuvent pas respirer correctement. Les bruits de respiration ne sont pas une expression de bien-être charmante et typique de la race mais menaçante pour le chien car un bruit de respiration indique toujours une obstruction de l’alimentation en air. Il n’est pas étonnant que ces chiens à la mode soient très souvent des patients dans les cliniques chirurgicales. Comme beaucoup de nez courts, Vicky souffrait également du syndrome brachycéphalique ; elle ne pouvait pas prendre assez d’air et risquait d’étouffer en été. Vicky, la petite chienne qui aime s’amuser, aurait aimé courir partout, mais par temps chaud, elle s’effondrait au bout de cinq minutes seulement. Lorsque Vicky a dû “éternuer à l’envers” presque tous les quarts d’heure et que sa propriétaire a dormi sur le sol avec elle pendant des nuits entières pour lui tirer la langue afin qu’elle ne s’étouffe pas, Vicky a été amenée chez le vétérinaire.

Lors de la première opération, le palais mou a été raccourci et les narines élargies (coût : environ 1800 francs). Enfin, Vicky a pu respirer librement et se déplacer ! Puis il y a eu une longue clarification à cause d’une inflammation permanente des oreilles et de la plante des pieds (coût : environ 800 francs). Plus tard, elle a développé une allergie alimentaire, qui a coûté environ 500 francs suisses, y compris tous les tests et suppléments. Quelques années plus tard, Vicky a de nouveau été amenée chez le vétérinaire. Cette fois-ci, elle avait deux tumeurs sur les pattes arrière qu’il a fallu enlever. Dans le même temps, sa respiration s’était à nouveau détériorée et le palais mou a dû être raccourci pour la deuxième fois : un autre coût d’environ 2100 francs.

Les propriétaires ont donc dû puiser dans leurs poches pour offrir à ce chien charmant une vie plus ou moins supportable. Ils n’étaient pas assurés. La plupart des assurances n’acceptent que les chiens relativement jeunes et les traitements des maladies héréditaires typiques de la race ne sont pas couverts par tous les assureurs.

Attention : En plus des problèmes respiratoires, la plupart des nez courts sont souvent sujets à des malformations de la colonne vertébrale (en combinaison avec la queue très courte), des luxations rotuliennes, des problèmes chroniques des oreilles et des dents mal positionnées avec tous les problèmes que cela implique. En bref, beaucoup de ces chiens du schéma enfant sont des patients réguliers des cabinets vétérinaires. Assurez-vous auprès de votre compagnie d’assurance si les frais de chirurgie sont couverts pour ces races à nez court – ou sous quelles conditions de paiement.

La propre « tirelire pour chien »

Une option serait de mettre 30 à 50 francs dans une “tirelire pour chien” spéciale chaque mois et d’économiser ainsi pour d’éventuelles urgences. Peut-être que vous avez de la chance et que votre chien ne verra le cabinet vétérinaire que pour les rendez-vous de vaccination – ou peut-être que vous n’avez pas de chance et que l’argent économisé sera vite épuisé.

Conseils pour propriétaires de chien

Certaines compagnies d’assurance n’acceptent que des chiens relativement jeunes, il vaut donc la peine de faire des recherches dès le début. Réfléchissez à ce qui vous convient le mieux, à vous et à votre mode de vie : une assurance accident, une assurance maladie ou une assurance combinée. Renseignez-vous sur les maladies auxquelles votre race de chien est sensible et précisez par écrit si les frais de traitement sont couverts par l’assurance. Veuillez également noter que la somme assurée est limitée à un an pour certaines entreprises et à un événement pour d’autres.

Propriétaire de chien de sport

Renseignez-vous pour savoir si votre assurance pour chiens couvre la participation à des entraînements ou à des compétitions. Par exemple, il peut être intéressant d’assurer un chien assez lourd aux genoux légèrement fléchis uniquement contre les accidents, par exemple pour couvrir les opérations des ligaments croisés. Pour les chiens sportifs actifs, il est également intéressant de choisir une assurance qui paie certains traitements alternatifs (par exemple l’acupuncture, la physiothérapie).

Propriétaire de très petits chiens

Les amateurs de petites races présentant des maladies héréditaires fréquentes ou des caractéristiques d’élevage de souffrance (par exemple luxation de la rotule, problèmes respiratoires, problèmes oculaires) doivent d’abord demander à leur compagnie d’assurance canine quelles sont les maladies non couvertes pour leur race.

Des chiens lourds et grands

Les chiens de forte corpulence avec un arrière-train plutôt raide peuvent, en plus des problèmes de ligaments croisés, être sujets à une dysplasie de la hanche, dont le traitement n’est pas couvert par toutes les compagnies d’assurance pour chiens.

Toutes les races y compris les bâtards

Tous les chiens peuvent avoir un accident, des problèmes de disque ou un cancer.

Garder des animaux signifie assumer l’entière responsabilité d’un être vivant, même si cela peut parfois coûter cher. La plupart des propriétaires ne veulent que le meilleur pour leur compagnon à quatre pattes et il vaut donc la peine de réfléchir à l’avance à la manière de couvrir financièrement une maladie ou un accident.

Les assurances pour chiens en comparaison

Assurance pour chiens QUALIPET

Cela peut arriver rapidement et la facture du vétérinaire fait exploser le budget. Assurez votre plus fidèle compagnon et protégez-vous des mauvaises surprises. En tant que client QUALIPET, vous bénéficiez également de plusieurs avantages en souscrivant une assurance chien chez epona :

  • 10% de rabais exlusif
  • boîte avec des jouets gratuite
  • une récompense gratuite

Problèmes potentiels chez le chien liés à la race ou au type

En général, tous les chiens peuvent avoir des problèmes de dos. Toutefois, certaines races sont plus sensibles, comme les chiens à pattes courtes (teckels ou bassets), les chiens dont la ligne du dos est apparente ou ceux qui ont une queue tronquée congénitale.

Opération du dos
Hernie discale : 3500 à 5000 francs suisses (y compris IRM)

 

La rotule saillante (luxation de la rotule) est un problème courant chez les petites races. Les grandes races sont moins fréquemment touchées.

Opération de la rotule
Par patte : 1600 à 2300 francs

 

Les grandes et très lourdes lèvres tirent sur toute la peau du visage. Cela empêche le chien d’ouvrir complètement les paupières. Afin de donner au chien un champ de vision complet, les paupières sont découpées et resserrées chirurgicalement.

Lifting des paupières
Environ 1500 francs

 

Les grands chiens souffrent souvent d’une torsion de l’estomac. Il s’agit d’une urgence absolue qui doit être traitée le plus rapidement possible, sinon l’animal meurt dans l’agonie.

Rotation de l’estomac
2000 à 3500 francs selon le tarif d’urgence pendant la nuit et le suivi

Les races lourdes avec peu d’angle au niveau du genou et du jarret (arrière-train raide) ou une castration précoce ont souvent des problèmes avec les ligaments croisés. Dans la plupart des cas, les deux parties doivent être opérées.

Déchirure du ligament croisé
Il existe différentes techniques d’opération. Par jambe 1700 à 3000 francs

 

De nombreuses races au schéma enfant avec un nez extrêmement court ont des narines trop petites et trop comprimées. Elles ne reçoivent pas assez d’oxygène pour respirer et ne peuvent donc pas équilibrer la température du corps.

L’élargissement chirurgical des narines
800 à 1100 francs

 

Les chiens au nez raccourci peuvent présenter des problèmes avec un palais mou trop grand. Le palais mou et les narines sont souvent opérés ensemble.

Tailler le palais mou
800 à 1000 francs

Combinaison de narines et de palais mou
1300 à 1700 francs

N’importe quel chien peut avoir un cancer. Malheureusement, certaines races sont touchées dès leur plus jeune âge…

Traitement du cancer
Très variable, de quelques centaines de francs (simples tumeurs cutanées) à plus de 10 000 francs (pour la chirurgie plus les radiations et les soins intensifs de suivi)

 

Tout chien peut avaler un corps étranger. Avec un peu de chance, il quittera l’intestin naturellement. Sinon, il s’agit d’une obstruction intestinale, qui doit être opérée en cas d’urgence, sinon le chien meurt.

Obstruction intestinale
Environ 2000 francs

 

 

Toute chienne non stérilisée peut tomber malade à cause d’une inflammation purulente de l’utérus (pyomètre). Dans de nombreux cas, les inflammations ouvertes peuvent être traitées avec des médicaments. La forme fermée est souvent reconnue trop tard et, en général, seule une intervention chirurgicale d’urgence peut sauver la vie de la chienne déjà septique.

Suppuration utérine (Pyometra)
De quelques centaines de francs jusqu’à 2500 francs selon le tarif d’urgence.

 

 

Sources :

Images :
© Adobe Stock

Laisser un commentaire

Genre