Nishikigoi (Koï)

Kurzinfo

Genre:Cyprinus carpio carpio
Origine:Japon, Chine
Taille:20-120cm
Températures:5 à 28°C, idéalement 15 à 20 °C
Fond & plantation:fin fond, beaucoup des plantes, racines

Conditions de détention et caractéristiques

Le koï, issu du Japon (japonais: Nishikigoi), est un élevage spécial de la carpe qui existe en plus de 15 formes de base et 100 sous-formes.

Les jeunes koï doivent être détenus en groupe d’au moins cinq animaux de même taille. Les animaux plus âgés (espérance de vie de 70 ans) sont parfois aussi solitaire. Ces poissons doivent être détenus dans un étang naturel spacieux. Une détention dans un aquarium est hors de question. On calcule environ 1000 à 1500 litres d’eau par poisson. L’eau devrait être neutre et peu basique (dureté: 10 à 15° dGH, pH 7 à 7,5). Les koïs sont des poissons d’eau froide et sont souvent détenus avec des poissons rouges.

Étang pour koïs: emplacement et plantation

Un étang pour koïs ne devrait se trouver ni en plein soleil ni totalement à l’ombre. Concernant la plantation, il est préférable de ne pas avoir trop d’arbres autour de l’étang pour éviter que l’eau soit polluée par les feuilles mortes ou les aiguilles. Bambous ou diverses sortes de roseaux sont adaptés pour offrir de l’ombre.

Les koïs mangent tout. De petites et fines plantes sont immédiatement dévorées par ces grands poissons. Les grands nénufars robustes offrent de l’ombre et protègent ainsi les précieux animaux du soleil.
Ces carpes chatoyantes peuvent devenir très confiantes et nager juste sous la surface de l’eau. Protégez vos poissons des hérons cendrés et des chats en couvrant l’étang avec un filet, en installant une clôture électrique et un épouvantail contre les hérons au bord de l’eau.

Hibernation

Dans l’idéal, un étang pour koïs devrait avoir une profondeur entre 100 et 180 centimètres pour garantir suffisamment de place aux poissons même si la surface de l’eau gèle. Un chauffage ainsi qu’un dispositif anti-gel dans l’étang sont recommandés. Une hibernation dans la maison n’est pas conseillée puisque le déplacement est stressant et peut provoquer des maladies.

Nettoyage de l’étang

Enlevez feuillage, restes de nourriture et autres corps étrangers de l’étang. La prolifération des algues doit être limitée. Les plantes aquatiques comme les nénufars doivent être élagués régulièrement. Aspirateur pour étang et épuisette aident à enlever les particules de saleté. Veillez à effectuer le nettoyage avec précaution pour ne pas stresser vos bien-aimés.

Alimentation

Les koïs se nourrissent surtout d’animaux vivants (crabes, mollusques, vers, larves d’insectes). En outre, ils peuvent aussi être nourris avec des flocons, de la nourriture lyophilisée ou de la nourriture végétale (pommes de terre, flocons d’avoine et maïs gonflé).

Sources:
  • Hans A. Baensch Mergus Aquarien Atlas
  • Koi-Lexikon
  • Expert de l`étang QUALIPET
  • Gonella H. & P.Boehrer (1998 ): Koi – Japanische Farbkarpfen. (Bede-Verlag, Ruhmannsfelden), S. 79
  • Teichfischer B. (2004): Attraktive Koiteiche.- in: Gartenteich – das Wassergarten-Magazin (Dähne)
  • Gartenteich Ratgeber
Images:

© Wikipedia

© QUALIPET

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *