Comment préparer mon étang pour l’hiver?

Comment préparer mon étang pour l'hiver?

Les températures ont déjà fortement chuté et l’hiver ne tardera pas à prendre définitivement sa place. C’est pour cette raison que votre étang doit déjà être préparé pour l’hiver à la fin de l’automne.

Ici, QUALIPET vous propose différentes astuces et informations pour que votre étang puisse à nouveau retrouver sa splendeur l’année prochaine et que vos petits trésors survivent l’hiver.

Problème principal: Gaz de décomposition

Quand il fait froid, les masses organiques dans l’étang se décomposent, utilisant beaucoup d’oxygène. Des gaz de décomposition comme de l’hydrogène sulfuré et du méthane sont alors émis et ont un effet nocif sur les habitants de l’étang. Ce processus peut même empoisonner et provoquer la mort des poissons et grenouilles! C’est pour cette raison que toutes les parties mourantes de plantes (feuilles de nénufar, feuillage, algues filamenteuses ou d’autres masses décomposantes) qui pourraient couler au fond, doivent être enlevées de l’étang. Aussi les bords de l’étang doivent impérativement être nettoyés pour enlever les algues filamenteuses. Les aspirateurs pour étangs aspirent sans problème boue, restes de plantes en décomposition et algues. Pour éviter que du feuillage tombe dans l’étang en automne, un filet peut être tendu à un 1 mètre au- dessus de la surface de l’eau.

Plantes aquatiques

Les plantes exotiques et ne résistant pas au froid, doivent être déplacées dans un seau d’eau, un étang intérieur ou dans un aquarium. Eichhornias et lotus doivent impérativement être mises à l’intérieur pour pouvoir hiberner à un endroit clair et exempt de gel. Les plantes indigènes comme l’alisme, l’iris des marais ainsi que différents nénufars sont résistants au gel. Herbes, roseaux et panicules du roseau peuvent aussi rester dans l’étang en hiver puisqu’ elles sont responsables de l’échange de gaz et de l’alimentation en oxygène. En cas de pousses trop importantes, il est conseillé de les couper à 20 centimètres au-dessus de la surface de l’eau.

Il se peut que l’eau de votre étang gèle déjà à la fin de l’automne, ce qui ne veut pas nécessairement dire que la température de l’eau au fond de l’étang a chuté à 4°C. Les amphibiens n’ont pas encore entièrement réduit leur métabolisme et n’ont pas encore commencé à hiberner. Vous pouvez quand même déjà mettre une protection anti-gel sur la surface de votre étang à la fin de l’automne.

Protection anti-gel, pompes à air et chauffage pour étang

La protection anti-gel aide contre les gaz de décomposition. En général, la protection anti-gel est un anneau en polystyrène ayant une épaisseur d’au moins 60cm et un couvercle. Il est conseillé de la placer à l’endroit le plus profond de l’étang. Il faut absolument éviter que l’étang gèle complètement s’il y a des poissons dedans! SVP, ne faites surtout pas de trou dans la glace car vous pourriez ainsi réveiller les poissons en hibernation ce qui pourrait provoquer un collapsus circulatoire.

Si le gel est trop important, une simple protection anti-gel ne fera plus l’affaire et il faudra alors avoir recours à une pompe qui doit être mise 30cm sous la protection anti-gel. La pompe à air assure un léger mouvement de l’eau dans l’étang. Un chauffage pour étang qui produit autant de chaleur pour que l’eau et la protection anti-gel ne gèlent pas serait idéal. Il est aussi possible de mettre une bâche à bulles sur la surface de l’eau. Les bulles d’air doivent alors être en-dessous. Les bulles isolent et les gaz de décomposition potentiels peuvent s’échapper.

Pompes à eau

Les pompes à eau doivent être retirées de l’étang en hiver, si elles sont positionnées à moins de 80cm de la surface de l’eau puisqu’ elles peuvent geler ou se casser en cas de gel. Filtres et autres accessoires techniques qui ne sont pas dans l’étang, doivent aussi être nettoyés et mis à l’intérieur avant le premier gel. Une pompe à eau peut être mise dans un seau d’eau propre et rangée ainsi. Pompes extérieures et filtres pour étang doivent être rangés au sec.

Poissons

En cas de températures de moins de 10°C, les poissons ne devraient plus être nourris. Poissons exotiques et qui aiment la chaleur, doivent être déplacés dans un aquarium. Les Koi, provenant des cultures d’étang de l’Asie du Sud-Est, sont en général trop grands pour pouvoir être mis dans un aquarium. C’est pour cela que les étangs avec ces magnifiques animaux sont chauffés en hiver. Un contrôle anti-gel active le chauffage dès que le thermomètre chute à une certaine température. Un simple chauffage pour étang n’est pas suffisant lors des hivers extrêmement froids. Pour ces cas-là, le chauffage pour étang peut être raccordé au système de chauffage de la maison à travers un échangeur thermique.

QUALIPET souhaite un agréable hiver à vos bien-aimés!

 

Source
  • « Gartenteiche planen und anlegen » (Ecomedia Verlag, Brühl), S.93
  • « Beispielhafte Gartenteiche », Jorek, N. (Verlag Natur und Garten, Ibbenbühren), S.250-251
  • « Gesund durch den Winter- Wie unsere Koi die kalte Jahreszeit überleben“, Hauses, L. (Dähne, Verlag, Ettlingen), Heft 4/2007, S.60 ff
  • « Arbeitskalender Gartenteich », Polaschek, I. (Falken Verlag, Niedernhausen)
  • « Gartenteich – das Wassergarten-Magazin », Polaschek, I. (Dähne Verlag, Ettlingen), Heft 4/2007 sowie Heft 3/2012, S.14 ff
  • « Gartenteiche planen, anlegen und pflegen », Stempel, U.E. (Franzis Verlag, Poing), S.106-108.
  • http://www.ndr.de/ratgeber/garten/Teich-winterfest-machen,gartenteich106.html
  • Süss- und Meerwasser-Experte Andreas Brunner (QUALIPET Dietlikon)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *