Votre propre étang dans le jardin : ce qu’il faut savoir sur cette oasis

Beaucoup de propriétaires de jardin rêvent d’un étang personnel. Chez QUALIPET, vous découvrirez ce dont vous avez besoin et quels genres d’étang, de plantes aquatiques et de poissons existent pour votre propre oasis de bien-être. 

Quels genres d’étang existent ?

D’abord, on différencie entre étang décoratif, piscine naturelle et vivier.

L’étang décoratif : ici, filtres et pompes assurent la propreté de l’eau. Différentes plantes aquatiques, nénufars et une végétation au bord ainsi que différentes décorations donnent à l’étang décoratif son aspect visuel.

La piscine naturelle : la piscine naturelle, ou piscine biologique, nécessite la plupart du temps un savoir-faire d’artisans professionnels. 

Le vivier : les étangs à koïs font probablement partie des étangs les plus populaires. En plus de la carpe japonaise, les poissons rouges, goujons ainsi que planorbes des étangs sont des habitants très populaires des étangs.  

Créer son propre étang

Si vous songez à avoir votre propre étang, il faut savoir si celui-ci peut être construit soi-même ou plutôt par des experts. La bonne planification est primordiale. Profitez de notre consultation initiale gratuite sur le thème des étangs :

Plus d’informations : https://www.qualipet.ch/fr/i-conseils-etang/

Tenez compte des points suivants :

  • D’abord, réfléchissez à la taille de l’étang.
  • Quel est votre budget ?
  • Trouvez l’emplacement adapté pour votre petite oasis.
  • Quels sont les animaux et poissons que vous aimeriez avoir ?
  • Un bon entretien (notamment des accessoires techniques) de l’étang est nécessaire.
  • Des analyses d’eau doivent être effectuées à intervalles réguliers.
  • Qui s’occupe de l’étang et de ses habitants en votre absence ?

Étang fini & étang sur film

Vous trouverez divers ustensiles et matériaux pour construire un étang vous-même dans une grande surface de bricolage. Pour un étang fini, vous devez simplement creuser un trou dans votre jardin, y mettre une couche de sable et rajouter le bassin. Les étangs sur film ont également besoin d’un trou et de sable. En suite, on y ajoute le film et du rembourrage pour étang. Maintenant, on peut y ajouter du gravier pour les plantes et remplir l’étang d’eau.

Quelles plantes sont adaptées pour un étang ?

Afin d’assurer un équilibre naturel dans et autour de l’étang, il faut utiliser différentes plantes.  Une couche de sable ou un mélange de sable et de gravier sont utilisés pour les plantes. SVP, n’utilisez en aucun cas du terreau !

Différentes zones de plantes

Votre petit biotope devrait idéalement être composé de trois zones d’une profondeur différente : la zone du milieu, 60 -100cm, est souvent peuplée de nénufars. Le nénufar est considéré comme le roi des plantes d’étang. La prochaine zone, avec une profondeur de 20-50cm, vient juste après et la troisième zone est celle qui fait la transition avec le bord.

Zone marais (jusqu’à 20cm de profondeur)

La menthe aquatique rose violette (Mentha aquatica) est souvent présente au bord de l’étang, fleurissant déjà à partir de juin. Le populage des marais (Caltha palustris), avec sa couleur jaune vif, pousse au bord de ruisseaux ou étangs. Le mysotis des marais (Myosotis palustris) donne un touch bleu ciel. Avec une hauteur allant jusqu’à 80cm, l’euphorbe des marais (Euphorbia palustris) est une plante appréciée des étangs. L’iris des marais ainsi que l’iris de Sibérie (Iris sibirica) sont aussi très populaires. 

En pleine été, la salicaire commune (Lythrum salicina), avec ses couleurs rouges violettes,  fleurit généreusement. La plante typha minima et le trèfle d’eau (Menyanthes trifoliata) sont idéals pour de petits étangs.

Zone d’eau plate (20-50cm de profondeur)

Avec ses fleurs roses, le jonc fleuri (Butomus umbellatus) est une plante appréciée des zones d’eau plate, tout comme la pesse vulgaire (Hippuris vulgaris) avec ses feuilles en forme d’aiguille. La sagittaire à feuilles en flèche (Sagittaria sagittifolia) étend ses feuilles en juin, tandis que le plantain commun (Alisma plantago-auquatica) fleurit en juillet. Le rubanier émergé (Sparganium emersum) porte son nom à cause de sa ressemblance avec le hérisson. Similaire au nénufar, la morène (Hydrocharis morsus-ranae) a des feuilles flottantes mais ne dispose seulement de trois pétales. Le faux nénufar (Nymphoides peltata), le myriophylle en épi (Myriophyllum spicatum) et la petite lentille d’eau (Lemna minor) sont également des plantes populaires.

Zone profonde (à partir de 50cm de profondeur)

Le nénufar (Nymphaea alba) est bien la plante qui ne devrait manquer dans aucun étang. Cette plante existe en différentes couleurs : blanc, crème, rose. Le nénufar jaune  (Nuphar lutea), le nénufar nain (Nuphar pumila), le potamot (Potamogeton natans), le faux-aloè (Stratiodes aloides) et la mâcre nageante (Trapa natans) sont également des plantes très populaires.

Poissons et habitants d’étang

Les poissons les plus populaires sont les espèces suivantes :

Les koïs sont des poissons d’eau froide et ont besoin entre 1000 et 1500 litres d’eau par poisson. Ils peuvent cohabiter avec des poissons rouges. D’ailleurs, les poissons rouges ne doivent pas être élevés dans un aquarium.

Cherchez-vous la bonne nourriture pour poissons ? Découvrez notre assortiment de nourritures pour poissons d’étang :

Bien sûr, d’autres animaux ont aussi leur place autour de l’étang :

  • Planorbe des étangs
  • Moule d’eau douce
  • Moustique
  • Libellule
  • Gerridé
  • Mouche
  • Papillon
  • Corixidé
  • Hydrophilidae

On peut aussi trouver tritons ou grenouilles dans son étang ou y élever des tortues aquatiques. SVP, protégez vos animaux des hérons cendrés et chats ! Nos collaboratrices et collaborateurs vous informeront volontiers dans toutes nos succursales QUALIPET sur les accessoires pour étang et le bon élevage de poissons et d’autres habitants.

Entretien optimal de l’étang

Chaleur estivale

Tous les étangs ont des algues qui régulent naturellement les nutriments de l’eau et assurent l’équilibre écologique de l’étang. 

En été, la chaleur favorise la prolifération des algues. Empêchez une pollution des algues et enlevez-les à l’aide d’un filet ou d’un épuisette. Enlevez aussi les plantes mortes flottant à la surface de l’eau.

Alimentation en oxygène & ombre

Pompes pour étang, petites cascades, fontaines ou ruisseaux assurent la circulation de l’eau dans l’étang et l’alimentation en oxygène. Les filtres peuvent être un soutien supplémentaire pour le métabolisme de l’étang. Les plantes aquatiques comme ceratophyllum ou millefeuille aquatique apportent non seulement de l’ombre mais lient aussi les nutriments et donnent de l’oxygène. Plus il y a de plantes, plus l’étang a d’ombre. Sinon, un parasol ou les arbres alentours peuvent apporter de l’ombre. À l’aide d’une aération pour étang, la circulation de l’eau est améliorée et les résultats de filtrage optimisés.

Tester la qualité de l’eau

Idéalement, les étangs ont un pH entre 6.5 et 8.5. Sinon, il y aura trop d’algues. Il est important d’effectuer des tests réguliers de l’eau afin de pouvoir analyser sa qualité. Surtout les taux d’ammoniac et de nitrite sont très importants. 

En fait : en été, l’eau s’évapore et l’étang ne devrait pas être alimenté avec de l’eau du robinet mais avec de l’eau de pluie. 

Qui s’occupe de l’étang et de ses habitants en votre absence ?

Avant de partir en vacances, vous devez organiser quelqu’un pour s’occuper de votre étang et de ses animaux. L’alimentation des poissons peut se faire à l’aide d’un distributeur automatique de nourriture. Néanmoins, les filtres et les valeurs de l’eau doivent être vérifiés à intervalles réguliers par une personne de confiance.

Les préparations pour l’hiver

L’étang doit déjà être préparé pour l’hiver à la fin de l’automne. Afin d’éviter des gaz des marais (sulfure d’oxygène, méthane) et la suffocation des poissons et grenouilles, il faut enlever les restes de plantes présents dans l’étang. Les aspirateur de boue pour étang aspirent restes de plantes, algues et boue. Diverses plantes (jacinthes d’eau, fleurs de lotus et autres plantes exotiques) doivent être réinstallées à l’intérieur (ou dans un aquarium).

La surface de l’étang gèle déjà à la fin de l’automne. Dans certain cas, vous pouvez déjà travailler avec un dispositif antigel afin d’éviter un gel complet de la surface de l’eau. Si les températures chutent davantage, il est temps d’utiliser un dispositif d’aération et un chauffage afin d’éviter le gel grâce à un léger mouvement de l’eau et à la chaleur. SVP, veuillez enlever pompes et autres accessoires techniques (filtres) de l’étang. 

Les poissons en hiver

En dessous de 10°C, les poissons n’ont plus le droit d’être nourris. Dans certains cas ils doivent être déplacés dans un aquarium. Les koïs passent l’hiver dans l’étang. Ici, il faut utiliser un chauffage pour étang qui se régule en fonction de la température. Veuillez vous informer auprès de nos experts sur place sur les chauffages adaptés pour votre étang.

Sources

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *